Vous êtes ici : Accueil > Le fouriérisme > Les hommes et les femmes > Victor Considerant (1808-1893)

Victor Considerant (1808-1893)

Victor Considerant fut le principal vulgarisateur des théories de Charles Fourier.

Il devient en 1832 rédacteur en chef de la revue Phalanstère avec Jules Lechevalier et fonde La Phalange en 1836. Il participe au premier essai de commune sociétaire à Condé sur Vesgre, près de Rambouillet en 1833. Il fonda le journal quotidien La Démocratie Pacifique en 1843 et publia des œuvres importantes qui marquèrent la diffusion des idées fouriéristes, en particulier Destinée Sociale (Tome 1, Tome 2, Tome 3 disponibles sur Gallica) dont le premier tome publié en 1834 fut interdit par le pape.

Polytechnicien, puis ingénieur de l’armée, il abandonne sa carrière en 1836 pour se consacrer à la propagation de ses idées. A la mort de Charles Fourier en 1837, il devient le chef du mouvement phalanstérien et un des principaux animateurs de l’Ecole sociétaire.

Il contribue alors à donner une interprétation modérée des doctrines de Fourier, s’efforçant d’en écarter ou d’en cacher les parties les plus controversées comme celles sur la liberté sexuelle ou sur la suppression de la famille et d’en tirer des réformes pratiques comme le droit au travail et le suffrage pour les hommes et les femmes.

Considerant souhaitait impliquer le mouvement fouriériste dans la vie politique. Il devint membre du Conseil général du Jura en novembre 1843. Le 23 avril 1848, il fut élu député de l’Assemblée Constituante dans le département du Loiret. Réélu député à l’Assemblée Législative en mai 1849 dans le département de la Seine, il sollicita la création d’un « ministère du progrès et de l’expérience » destiné à expérimenter des essais de phalanstère, de colonie icarienne et de banque du peuple proudhonienne.

Exilé en Belgique après l’insurrection de 1849 à laquelle il participa, il fonda en 1854 près de Dallas (Texas) la Colonie de Réunion, qui fut rapidement un échec. Après plusieurs années passées à San Antonio (Texas), il revint à Paris en 1869 suite à une amnistie et prit parti pour la Commune. Il adhère un temps à la Première Internationale, puis se retire définitivement de la vie politique.

Autres textes de cet auteur sur ce site :

Théorie générale de Fourier

Exposition abrégée du système phalanstérien de Fourier

Au Texas

Au Texas. Appendice

Déraison et dangers de l'engouement pour les chemins en fer : avis à l'opinion et aux capitaux

Pour citer ce commentaire :

Nathalie Brémand (2009). "Victor Considerant (1808-1893)". Les premiers socialismes - Bibliothèque virtuelle de l’Université de Poitiers.

[En ligne] Publié en ligne le 19 juin 2009. URL : <http://premierssocialismes.edel.univ-poitiers.fr/collection/victorconsiderant>. (Consulté le 18 novembre 2017)

  • Bases de la politique positive : Manifeste de l'école sociétaire, fondée par Fourier

    Par : Victor Considerant - Publié en ligne le 08 avril 2015

    Cette source est importante pour l’histoire du fouriérisme car c’est dans ce document que l’Ecole sociétaire affirme sa volonté de s’orienter vers un expérimentalisme d’Etat, c’est à…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • Journée du 13 juin 1849 : simples explications à mes amis et à mes commettants

    Par : Victor Considerant - Publié en ligne le 07 mai 2008

    La journée du 13 juin 1849 est une journée de manifestations organisée par les députés de la Montagne pour dénoncer l’expédition française contre la République romaine en soutien au pape…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • Contre M. Arago : réclamation adressée à la Chambre des députés par les Rédacteurs du Feuilleton de la Phalange

    Par : Victor Considerant - Publié en ligne le 07 mai 2008

    Le premier texte de cet ouvrage est une réponse de Victor Considerant au célèbre discours de François Arago sur la Réforme électorale à la chambre des députés le 16 mai 1840. Dans ce discours…

    Consulter la notice de l'ouvrage

Bibliothèque virtuelle - Les premiers socialismes
Service commun de la documentation - Université de Poitiers
6, rue Jean Carbonnier - Bâtiment A2 - TSA 91101 - 86073 POITIERS Cedex 9
Tél : 05 49 45 33 11 - Fax : 05 49 45 33 56
scd@univ-poitiers.fr

Dernière mise à jour du site le 16 novembre 2017.
Crédits et mentions légales | Administration du site (accès réservé)