Bien et mal, Danger et salut, après la révolution de 1848

Publié en ligne le 02 mai 2018

Etienne Cabet signe cette brochure le 12 mars 1848. Il y analyse à chaud la révolution de février, à la lumière de celle de 1830. Dans une première partie, la plus longue, il rappelle l’histoire des évènements de 1830. La deuxième partie est consacrée à la recherche de solutions pour sauver la révolution en cours. Les trois parties suivantes traitent de ce qui est positif, des dangers, et des remèdes. Cabet propose d’ajourner les élections de l’Assemblée constituante et de la Garde nationale et appelle à un ralliement solide au gouvernement provisoire.


Pour citer cet ouvrage :

Cabet, Etienne. Bien et mal, Danger et salut, après la révolution de 1848. 3e édition. Paris, Au Bureau du Populaire, 1848. 1 vol (60 p.) ; 14 cm.

Cote : FD 4414.

[En ligne] Publié en ligne le 02 mai 2018.

Disponible sur le web : <http://premierssocialismes.edel.univ-poitiers.fr/document/fd4414/viewer>

Consulté le 16 août 2018

Bibliothèque virtuelle - Les premiers socialismes
Service commun de la documentation - Université de Poitiers
6, rue Jean Carbonnier - Bâtiment A2 - TSA 91101 - 86073 POITIERS Cedex 9
Tél : 05 49 45 33 11 - Fax : 05 49 45 33 56
scd@univ-poitiers.fr

Dernière mise à jour du site le 20 juillet 2018.
Crédits et mentions légales | Administration du site (accès réservé)