Le gant jeté au communisme par un riche jésuite académicien à Lyon, ramassé par M. Cabet

Publié en ligne le 04 novembre 2011

Dans cette brochure, Etienne Cabet polémique avec le publiciste Horace Fournier de Virginie, suite à la « Lettre sur le communisme » (Gallica) que celui-ci vient de publier pour répondre à la critique faite par Cabet de son texte intitulé « Ode sur l’Envie ». Fournier de Virginie riposte encore en 1844 dans son « Petit livre d'or de l'ouvrier français, expliquant sa philosophie, ses devoirs, ses droits, ses espérances et sa fin, précédé du dernier mot touchant le gant de M. Cabet,... en ce moment fabricant de pilules communautaires dont, selon lui, les effets sont merveilleux, mirobolants et infaillibles ».


Pour citer cet ouvrage :

Cabet, Etienne. Le gant jeté au communisme par un riche jésuite académicien à Lyon, ramassé par M. Cabet. Paris, Bureau du Populaire, 1844. 1 vol. (21 p.) ; 23 cm.

Cote : FD 4173.

[En ligne] Publié en ligne le 04 novembre 2011.

Disponible sur le web : <http://premierssocialismes.edel.univ-poitiers.fr/document/fd4173/viewer>

Consulté le 22 septembre 2017

Le gant jeté au communisme par un riche jésuite académicien à Lyon, ramassé par M. Cabet

Auteur :

Mots-clés :

Keywords :

Période :

Bibliothèque virtuelle - Les premiers socialismes
Service commun de la documentation - Université de Poitiers
6, rue Jean Carbonnier - Bâtiment A2 - TSA 91101 - 86073 POITIERS Cedex 9
Tél : 05 49 45 33 11 - Fax : 05 49 45 33 56
scd@univ-poitiers.fr

Dernière mise à jour du site le 04 septembre 2017.
Crédits et mentions légales | Administration du site (accès réservé)