Vous êtes ici : Accueil > Le fouriérisme > Les idées > La théorie sociétaire > Les fourriéristes…

Les fourriéristes [sic] à Semur. Exposition et réfutation de leur doctrine

Publié en ligne le 16 novembre 2017

Les idées de Fourier se diffusèrent à Paris mais aussi en province. Un groupe important de phalanstériens militent ainsi en Côte d’Or, à Dijon et dans des localités comme Semur-en-Auxois. En 1846, le poète « exalté » Jean Journet y donne une de ses conférences excentriques et teintées de mysticisme. Bien que les fouriéristes locaux se désolidarisent de ses propos, l’avocat républicain radical Hippolyte Marlet, à qui la progression des idées phalanstériennes gêne les ambitions électorales, publie alors ce texte pamphlétaire. Après un compte rendu détaillé, l’auteur tente de démontrer que la doctrine de Fourrier (sic) est fausse, immorale, athée, et « subversive de tout ordre social ». Ce texte est un bon exemple des nombreux écrits destinés à réfuter des idées fouriéristes au XIXe siècle.

Pour citer cet ouvrage :

Marlet, Hippolyte . Les fourriéristes [sic] à Semur. Exposition et réfutation de leur doctrine. [s.l.], Impr. De Coquillon, 1846. 47 p. ; 21 cm.

Cote : FD 1122P20.

[En ligne] Publié en ligne le 16 novembre 2017.

Disponible sur le web : <http://premierssocialismes.edel.univ-poitiers.fr/document/fd1122p20/viewer>

Consulté le 12 décembre 2017

Bibliothèque virtuelle - Les premiers socialismes
Service commun de la documentation - Université de Poitiers
6, rue Jean Carbonnier - Bâtiment A2 - TSA 91101 - 86073 POITIERS Cedex 9
Tél : 05 49 45 33 11 - Fax : 05 49 45 33 56
scd@univ-poitiers.fr

Dernière mise à jour du site le 05 décembre 2017.
Crédits et mentions légales | Administration du site (accès réservé)