Persécution à l'occasion des 5 et 6 juin : deuxième partie

Publié en ligne le 15 juillet 2010

Le 5 juin 1832, Cabet avait été nommé, avec Garnier-Pagès, Laboissière et Comte, commissaires du convoi funèbre du général Lamarque, figure républicaine décédée du choléra, dont les funérailles évoluèrent en véritable insurrection contre Louis-Philippe. Celui-ci mit Paris en état de siège le 6 juin et décida que les trois députés Cabet, Garnier-Pagès et Laboissière seraient traduits devant le Conseil de guerre. Cette condamnation fut ensuite levée mais Cabet subit des perquisitions de la police et d’autres vexations. Il raconte dans cette brochure sa version des événements et de la répression qu’il subit.


Pour citer cet ouvrage :

Cabet, Etienne. Persécution à l'occasion des 5 et 6 juin : deuxième partie. Paris, Rouanet, 1832. 1 vol. ([4]-28 p.) ; 21 cm.

Cote : FD 4226.

[En ligne] Publié en ligne le 15 juillet 2010.

Disponible sur le web : <http://premierssocialismes.edel.univ-poitiers.fr/document/fd4226/viewer>

Consulté le 22 septembre 2017

Persécution à l'occasion des 5 et 6 juin : deuxième partie

Auteur :

Mots-clés :

Keywords :

Période :

Bibliothèque virtuelle - Les premiers socialismes
Service commun de la documentation - Université de Poitiers
6, rue Jean Carbonnier - Bâtiment A2 - TSA 91101 - 86073 POITIERS Cedex 9
Tél : 05 49 45 33 11 - Fax : 05 49 45 33 56
scd@univ-poitiers.fr

Dernière mise à jour du site le 04 septembre 2017.
Crédits et mentions légales | Administration du site (accès réservé)