Réfutation de l'Humanitaire (demandant l'abolition du mariage et de la famille)

Publié en ligne le 04 novembre 2011

Dans les années 1840, Etienne Cabet, devenu chef de file du communisme, se livre à de nombreuses polémiques avec des représentants d’autres courants politiques, y compris avec les communistes néo-babouvistes (Théodore Dézamy, Richard Lahautière, Jean-Jacques Pillot, Albert Laponneray), dont il a été proche un temps, mais qui sont désormais en désaccord avec lui sur de nombreux points et le font savoir dans leurs journaux. Ici il règle ses comptes avec le journal L’Humanitaire sur la question du mariage et de la famille. L’Humanitaire se prononce pour leur abolition tandis que les cabétistes en font le point d’appui de la future société.


Pour citer cet ouvrage :

Cabet, Etienne. Réfutation de l'Humanitaire (demandant l'abolition du mariage et de la famille). Paris, Prévost ; Paris, Rouannet, 1841. 1 vol. (12 p.) ; 23 cm.

Cote : FD 4188 A.

[En ligne] Publié en ligne le 04 novembre 2011.

Disponible sur le web : <http://premierssocialismes.edel.univ-poitiers.fr/document/fd4188a/viewer>

Consulté le 18 novembre 2017

Réfutation de l'Humanitaire (demandant l'abolition du mariage et de la famille)

Auteur :

Mots-clés :

Keywords :

Période :

Bibliothèque virtuelle - Les premiers socialismes
Service commun de la documentation - Université de Poitiers
6, rue Jean Carbonnier - Bâtiment A2 - TSA 91101 - 86073 POITIERS Cedex 9
Tél : 05 49 45 33 11 - Fax : 05 49 45 33 56
scd@univ-poitiers.fr

Dernière mise à jour du site le 16 novembre 2017.
Crédits et mentions légales | Administration du site (accès réservé)