Vous êtes ici : Accueil > Le socialisme de Pierre Leroux > Pierre Leroux > Aux états de Jersey…

Aux états de Jersey sur un moyen de quintupler pour ne pas dire plus, la production agricole du pays

Publié en ligne le 01 juin 2011

Après le coup d’Etat de 1851, Pierre Leroux s’exila à Londres puis à Jersey pour un séjour auprès, entre autres, de Victor Hugo, qui durera jusqu’en 1860 et qu’il racontera dans un long poème philosophique : La grève de Samarez (Tome 1 et tome 2 dans Gallica). C’est ici qu’il développa longuement sa théorie du circulus, théorie écologiste avant l’heure fondée sur l’utilisation de l’engrais humain qu’il avait déjà expérimentée à Boussac. Il oppose ce concept, où l’homme est à la fois producteur et consommateur, aux théories malthusiennes car pour lui cette méthode est suffisante pour assurer l’abondance des richesses. Réformateur pacifique, il explique au gouvernement de l’île que le « fleuve d’engrais liquide » peut représenter une source permanente de revenus et raconte l’application qu’il en a faite à Jersey. Cette théorie de Leroux a beaucoup été ridiculisée par ses contemporains. L’ouvrage contient 80 pages de présentation suivies de 147 pages d’appendices, de notes.


Pour citer cet ouvrage :

Leroux, Pierre. Aux états de Jersey sur un moyen de quintupler pour ne pas dire plus, la production agricole du pays. London, Universal librairy ; Jersey, L. Nétré, 1853. 1 vol. (227 p.) ; in-8.

Cote : FD 2672.

[En ligne] Publié en ligne le 01 juin 2011.

Disponible sur le web : <http://premierssocialismes.edel.univ-poitiers.fr/document/fd2672/viewer>

Consulté le 18 novembre 2017

Bibliothèque virtuelle - Les premiers socialismes
Service commun de la documentation - Université de Poitiers
6, rue Jean Carbonnier - Bâtiment A2 - TSA 91101 - 86073 POITIERS Cedex 9
Tél : 05 49 45 33 11 - Fax : 05 49 45 33 56
scd@univ-poitiers.fr

Dernière mise à jour du site le 16 novembre 2017.
Crédits et mentions légales | Administration du site (accès réservé)