Baronnie d'Asile ou Ménage sociétaire-agricole pour 30 ou 120 travailleurs, hommes ou femmes, d'au moins trente-cinq ans

Publié en ligne le 21 avril 2010

Dans ce livre, Le Moyne expose sa conception de l’asile ou conglobat, colonie agricole dont la conception prend beaucoup de distances avec le fouriérisme. Son système fonctionne selon une organisation sériaire comme dans le phalanstère, mais l’utilisation des passions est remise en question. Surtout, il introduit une forte dimension autoritaire en plaçant son asile sous l’autorité d’un baron ou régent. L’auteur développe en détails ce qui l’intéresse dans les théories de Fourier et au contraire ce qu’il rejette.


Pour citer cet ouvrage :

Moyne, Nicolas-René-Désiré Le. Baronnie d'Asile ou Ménage sociétaire-agricole pour 30 ou 120 travailleurs, hommes ou femmes, d'au moins trente-cinq ans. [Rochefort], [Imprimerie Mercier et Devois], 1842. 1 vol. (iv-136 p.) ; 22 cm.

Cote : FD 1263.

[En ligne] Publié en ligne le 21 avril 2010.

Disponible sur le web : <http://premierssocialismes.edel.univ-poitiers.fr/document/fd1263/viewer>

Consulté le 15 octobre 2018

Baronnie d'Asile ou Ménage sociétaire-agricole pour 30 ou 120 travailleurs, hommes ou femmes, d'au moins trente-cinq ans

Auteur :

Mots-clés :

Keywords :

Période :

Bibliothèque virtuelle - Les premiers socialismes
Service commun de la documentation - Université de Poitiers
6, rue Jean Carbonnier - Bâtiment A2 - TSA 91101 - 86073 POITIERS Cedex 9
Tél : 05 49 45 33 11 - Fax : 05 49 45 33 56
scd@univ-poitiers.fr

Dernière mise à jour du site le 20 juillet 2018.
Crédits et mentions légales | Administration du site (accès réservé)