Vous êtes ici : Accueil > Le socialisme de Pierre Leroux > Pierre Leroux

Pierre Leroux

Pierre Leroux (1797-1871) est connu, selon de nombreux historiens, comme l’inventeur du mot socialisme. D’origine très modeste, il dut renoncer à rentrer à l’Ecole polytechnique et devint typographe. Il conçut en 1822 le linotype, première machine à composer à l’aide d’un clavier. Un temps carbonaro, il devint journaliste et créa en 1824 le journal Le Globe qu’il céda aux saint-simoniens en 1830. Sa courte adhésion au saint-simonisme dura jusqu’en décembre 1831. Il racheta alors la Revue encyclopédique puis fonda avec Jean Raynaud l’Encyclopédie nouvelle. C’est dans ces deux organes qu’il développa ses théories, dans des articles qu’il republia ensuite sous formes de livres.

Son ouvrage majeur De l’Humanité (Tome 1 et Tome 2 (Gallica)) eut une audience importante. Mais sa pensée, développée dans de nombreux écrits disséminés, est difficile à cerner. Elle se définit comme une « philosophie religieuse du progrès » et une « religion de l’humanité » et s’appuie sur l’idée d’un apparentement très fort du socialisme et du christianisme. Critiquant l’égalitarisme des communismes et de certaines pensées utopistes aussi bien que le libéralisme, Leroux y oppose un solidarisme qui met l’égalité au centre de ses préoccupations sans pour autant renoncer au droit des individus à la propriété.

Perçu et décrit comme un fou par certains, reconnu et respecté par d’autres, il exerça surtout une influence sur les milieux littéraires. George Sand en particulier adhéra à sa pensée et lui fut très proche. Il la rencontra en 1841 et créa avec elle la Revue indépendante. En 1844 c’est elle qui l’aida à s’installer à Boussac dans la Creuse avec toute sa famille et celles de ses frères. Ils créèrent une colonie qui réunit 80 personnes et firent fonctionner une imprimerie. Profondément pacifiste, Leroux était favorable aux réformes. Il fut maire de Boussac en 1848 puis député de la Seine à la Constituante. Après le coup d’Etat de 1851, Leroux s’exila en à Londres puis à Jersey où il fréquenta Victor Hugo.

Pour citer ce commentaire :

Nathalie Brémand (2011). "Pierre Leroux". Les premiers socialismes - Bibliothèque virtuelle de l’Université de Poitiers.

[En ligne] Publié en ligne le 05 mai 2011. URL : <http://premierssocialismes.edel.univ-poitiers.fr/collection/pierreleroux>. (Consulté le 21 novembre 2017)

  • Aux états de Jersey sur un moyen de quintupler pour ne pas dire plus, la production agricole du pays

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 01 juin 2011

    Après le coup d’Etat de 1851, Pierre Leroux s’exila à Londres puis à Jersey pour un séjour auprès, entre autres, de Victor Hugo, qui durera jusqu’en 1860 et qu’il racontera dans un long…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • Discours sur la situation actuelle de la société et de l'esprit humain. Premier discours : aux philosophes.

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 05 mai 2011

    Ce « Premier discours : aux philosophes » est préalablement paru dans la Revue encyclopédique de septembre 1831 et sera publié à nouveau dans la Revue indépendante de novembre 1841. Leroux y…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • Discours sur la situation actuelle de la société et de l'esprit humain. Deuxième discours : aux politiques

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 05 mai 2011

    Ce « Deuxième discours : aux politiques » est préalablement paru dans la Revue encyclopédique de septembre 1831 et sera publié à nouveau dans la Revue indépendante de novembre 1841. Leroux y…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • D'une religion nationale, ou du culte

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 05 mai 2011

    Dans cet ouvrage est reproduit l'article « Culte » de l'Encyclopédie nouvelle (Tome IV). Pierre Leroux y développe sa conception d'une religion nationale sans despotisme religieux et sans…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • Réfutation de l'éclectisme

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 05 mai 2011

    Cet ouvrage réunit l'article « Eclectisme » précédemment écrit par Pierre Leroux dans l'Encyclopédie nouvelle (Tome IV) et deux articles publiés en 1833 dans la Revue encyclopédique (juin et…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • De la mutilation d'un écrit posthume de Théodore Jouffroy

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 01 juin 2011

    Dans ce texte adressé aux membres de l’Académie des sciences morales et politiques, Pierre Leroux accuse Victor Cousin d’avoir mutilé un écrit de Théodore Jouffroy, récemment disparu. Il…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • Du Christianisme et de son origine démocratique

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 13 septembre 2011

    Cet ouvrage contient deux textes. Le premier reproduit l’article « Christianisme » de l’Encyclopédie nouvelle qui fut réimprimé ensuite avec quelques ajouts dans la Revue indépendante de…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • Des conciles ou de l'origine démocratique du christianisme

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 13 septembre 2011

    Ce livre reprend l’article « Conciles » de l’Encyclopédie nouvelle, lui-même repris dans l’ouvrage « Du Christianisme et de son origine démocratique », sous le titre « De l'origine…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • Le Carrosse de M. Aguado

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 19 septembre 2011

    Cet ouvrage reproduit trois articles de la Revue sociale de juin-juillet, août-septembre et octobre 1847. Pierre Leroux y fait une critique de la propriété en utilisant la forme du dialogue,…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • Malthus et les économistes ou Y aura-t-il toujours des pauvres ?

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 02 décembre 2011

    Ce livre reproduit les articles de la Revue sociale de novembre 1845 à mai 1846 parus sous le titre « De la recherche des biens matériels». Pierre Leroux critique la loi de Malthus, en conteste la…

    Consulter la notice de l'ouvrage

  • De l’égalité

    Par : Pierre Leroux - Publié en ligne le 19 septembre 2011

    La première partie de l’ouvrage reproduit l’article « Egalité » de l’Encyclopédie nouvelle. Pierre Leroux mettait ce concept au centre de sa doctrine et il y consacre ici un essai…

    Consulter la notice de l'ouvrage

En savoir plus :

Bibliothèque virtuelle - Les premiers socialismes
Service commun de la documentation - Université de Poitiers
6, rue Jean Carbonnier - Bâtiment A2 - TSA 91101 - 86073 POITIERS Cedex 9
Tél : 05 49 45 33 11 - Fax : 05 49 45 33 56
scd@univ-poitiers.fr

Dernière mise à jour du site le 16 novembre 2017.
Crédits et mentions légales | Administration du site (accès réservé)